Société Espagne: Congé menstruel mesure phare du gouvernement

L'Espagne veut instaurer le congé menstruel. L'idée avait été portée par une pétition en octobre dernier à la Chambre luxembourgeoise, mais n'avait finalement pas eu gain de cause. Le ministre du Travail Dan Kesch avait estimé qu'il fallait discuter plus largement de la réduction du temps de travail. Le gouvernement espagnol, lui, en a fait une mesure phare pour le bien-être des femmes au travail.

Aurélie Chamerois (Barcelone)

Symbolbild Congé menstruel

L'annonce a été faite en grande pompe. C'est le projet de loi phare de la ministre de l'Egalité, Irene Montero, l'une des dirigeantes du parti de gauche radicale Podemos. Pour elle, il s'agit d'une immense avancée sociale et de la fin d'un tabou.

" C'est fini d'aller travailler en ayant mal. C'est fini de se gaver de medic avant de venir au travail et devoir cacher que pendant ces jours-là, nous vivons avec une douleur qui nous empêche de travailler. Toutes les femmes qui en ont besoin pourront utiliser ce congé temporaire pour règles avec douleurs invalidantes. Et nous sommes le premier pays d'Europe qui reconnaît la santé menstruelle comme faisant partie des droits sexuels et reproductifs des femmes dans une loi. "

L'arrêt menstruel devra être délivré par un médecin traitant. Pourront en bénéficier uniquement les femmes souffrant de règles dites invalidantes, c'est-à-dire avec une douleur intense, des nausées ou des crampes par exemple. Du côté des femmes espagnoles, le projet de loi est assez bien accueilli, c'est un pas de plus vers l'égalité hommes-femmes. Même si sa mise en application suscite quand même quelques interrogations.

Les syndicats craignent de nouvelles discriminations

Certaines entreprises mais aussi des syndicats craignent que cette nouvelle possibilité d'arrêt maladie menstruel et potentiellement mensuel mènent à de nouvelles discriminations et constituent un nouveau frein pour l'embauche et l'évolution des femmes. Cristina Antoñanzas est vice-secrétaire du puissant syndicat UGT.

" On ne peut pas, encore une fois, mettre tous les projecteurs sur les femmes, ce sera encore un moyen de nous discriminer quand nous chercherons un emploi ou au cours de notre carrière quand nous voulons accéder aux postes que nous souhaitons. "

La proposition doit maintenant passer devant le parlement pour être définitivement approuvée. Elle fait partie d'un vaste projet prévoyant également la distribution gratuite de produits menstruels dans les lycées.

An der Mediathéik:

Europa Aktuell / / Danièle Weber
Lauschteren

Méi zum Thema

Menstruatiounsproduiten Kommentar
Frankräich

Déi franséisch Regierung huet eng nei Moossnam fir Studentinnen annoncéiert: vun der nächster Rentrée u sollen op den Unie gratis Hygiènesproduite verdeelt ginn. E wichtege Schrëtt a Richtung Gläichberechtegung.

Net verpassen

Dossieren

  • Dossier: Relatiounen tëscht Portugal a Lëtzebuerg

    Haut ass et den zweeten a leschten Dag vun der Staatsvisitt a Portugal. Eng grouss Lëtzebuerger Delegatioun ass den Ament zu Lissabon. An eisem Dossier fannt dir all eis Bäiträg an Artikelen iwwer d'Theema.

  • De Krich an der Ukrain

    De 24. Februar 2022 huet Russland d'Ukrain militäresch iwwerfall. Déi westlech Länner hu mat Sanktioune reagéiert, Millioune vu Leit sinn aus der Ukrain geflücht.

Iwwert eis

De radio 100,7 ass deen eenzegen ëffentlech-rechtleche Radio zu Lëtzebuerg. E proposéiert Programmer op Lëtzebuergesch mat engem Fokus op Informatioun, Kultur, Divertissement a mat Akzent op d’klassesch Musek.

Weider liesen