M. Laurent Loschetter, nouveau Président de radio 100,7

Laurent-Loschetter.jpg

Laurent Loschetter a été nommé président du conseil d'administration de la radio de service public radio 100,7. L'entrepreneur luxembourgeois a été désigné ce vendredi matin par le Conseil des ministres pour succéder à Françoise Poos. Le mandat de M. Loschetter sera de quatre ans.  

Laurent Loschetter est fondateur et directeur de l'organisateur de concerts " Den Atelier ". Il est également membre du conseil d'administration du Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean (Mudam). 

Mme Michèle Vallenthini rejoint également le conseil d'administration de la radio 100,7.  La chercheuse en littérature et porte-parole de la Fedil remplace Monsieur Guy Daleiden au sein du conseil. La première réunion du conseil d'administration présidée par Laurent Loschetter aura lieu le lundi 25 septembre 2017. 

Version allemande du communiqué de presse [Pressemitteilung]

Programm

Dossieren

  • Lëtzebuerg entdecken

    De Summer ass normalerweis déi Zäit, an där de Lëtzebuerger an d'Vakanz fiert. Mee net nëmmen am Ausland gëtt et vill ze entdecken, och hei am Land ginn et vill schéin Ausfluchsziler.

  • Verfassungsreform

    D'Verfassung vun 1868 soll duerch eng nei Verfassung ersat ginn. 2009 gouf dëse Reformprozess formell lancéiert an nach ass d'Aarbecht net ofgeschloss. Et ass nach e Referendum iwwer den neien Text geplangt.

Communiquéen

  • Un nouveau directeur pour la radio 100,7

    Lors de sa réunion du mardi 26 mars 2019, le Conseil d'administration de l'Établissement de Radiodiffusion Socioculturelle a nommé Marc Gerges comme nouveau directeur de la radio 100,7.

  • radio 100,7 revue par ses pairs

    A la demande de la radio 100,7, l'Union Européenne de Radio-Télévision a procédé à une "revue par les pairs" des opérations de la radio 100,7.

Iwwert eis

De radio 100,7 ass deen eenzegen ëffentlech-rechtleche Radio zu Lëtzebuerg. E proposéiert Programmer op Lëtzebuergesch mat engem Fokus op Informatioun, Kultur, Divertissement a mat Akzent op d’klassesch Musek.

Weider liesen