Invité am Moies-Magazin - Sandro Dimola a Romain Schanck