Elections présidentielles en Turquie Quelle place pour Erdogan en Belgique?

Selon les résultats des dernières élections, les Turques résidents en Belgique ont voté à 74 pourcent pour le président actuel, Erdogan. C'est davantage que la communauté turque des Pays-Bas et d'Allemagne. Pourquoi la communauté turque en Belgique est-elle si favorable au président Erdogan? Une petite partie d'entre elle se trouvait hier soir sur la place principale de la commune bruxelloise de Saint-Josse pour regarder le match entre la Belgique et le Japon.

Loreline Merelle / cbi

Drapeau Belgique-Turquie
Photo: picture alliance / dpa / Patrick van Katwijk

La Brabançonne résonne sur la place Saint-Josse à Bruxelles. Nous sommes au début du match Belgique-Japon. Ici, on parle français, turc ou arabe mais tout le monde est en rouge, jaune et noir. Les drapeaux ont été distribués par les organisateurs. Le premier d'entre eux, le bourgmestre de Saint-Josse, le belgo-turc Emir Kir se félicite de l'évènement.

"L'idée est de rassembler toute la population et d'en faire une fête. Vous avez vu, aujourd'hui, les 152 nationalités de Saint-Josse sont toutes rassemblées derrière les Diables Rouges" s'enthousiasme le bourgmestre.

74 pourcent des Turcs de Belgique favorables à Erdogan

La commune de Saint-Josse est en effet l'une des plus jeunes et des plus cosmopolites de Bruxelles. Elle est surtout le centre historique et culturel de la communauté turque avec celle de Schaerbeek. Autour de la place, les snacks Istanbul et Anatolie côtoient le café "Le vieux Saint Josse" qui voit passer depuis les années 60 les 30.000 immigrés d'origine turque qui habitent la commune.

Il y a quelques jours, ce n'était pas la Brabançonne mais la voix de Recep Tayyip Erdogan qui concentrait l'attention des spectateurs. Le 24 juin dernier, les élections présidentielles turques ont amené une partie des habitants dans les deux bureaux de vote, mis en place par le parti de l'AKP local. Le parti du président Erdogan déploie en effet beaucoup de ressources pour faire voter les Turcs de l'étranger. Avec succès. La moitié des Turcs de Belgique se sont déplacés aux dernières élections.

Parmi eux, 74 pourcent ont plébiscité Erdogan. C'est plus qu'en Allemagne et aux Pays-Bas. Un fin observateur de la communauté turque nous donne ses impressions.

"Cela commence d'abord par les structures étatiques, l'ambassade, le consulat et les institutions comme la Diyanet mais aussi des associations comme l'UETD [émanation européenne de l'AKP] qui font la campagne pour l'AKP avec des moyens assez importants. Il faut reconnaître que ce sont des gens qui savent organiser la communauté et qui savent être très proches des gens".

Même s'il faut relativiser les chiffres. "Le taux de participation avoisine les 50 pourcent, la moitié des Turcs se sont déplacés, l'autre moitié ne s'y intéressent pas, ils se sentent menacés où ils ne croient pas aux élections libres".

Des leaders belgo-turcs en soutien

Parmi les relais de l'AKP, on retrouve des leaders belges d'origine turque. Le bourgmestre de Saint-Josse est l'un d'entre eux comme nous l'explique Eric Walravens, un journaliste belge qui a enquêté sur le personnage. "Emir Kir est le politicien turc le plus proéminent en Belgique et à Bruxelles. Il marche sur des œufs face à son électorat en étant un soutien prudent d'Erdogan. S'il affiche trop son soutien, tous les belgo-turcs vont lui tomber dessus" estime ce journaliste. Résultat, il a un double discours. "Face à l'électorat turc, il va afficher clairement son soutien. Face à l'électorat belge, il sera très prudent".

Alors quand on lui pose la question, Emir Kir refuse de se mêler à la politique turque.

"Ce que nous devons surtout faire ici en Belgique ou dans les autres pays européens, c'est éviter d'importer les problèmes politiques des autres pays. Si on veut assurer la cohésion, le vivre ensemble, il faut éviter ce type d'approche. Moi ce que j'essaye de faire en tant que bourgmestre, c'est de répondre au problème des gens".

Emir Kir préfère donc mettre l'accent sur son programme social à six mois des élections communales. Il y a encore du travail à faire. La commune de Saint Josse est l'une des plus pauvres de la ville avec un taux de chômage qui avoisine les 40 pourcent chez les jeunes.

Une communauté homogène

Une pauvreté qui peut expliquer aussi l'attachement de la diaspora turque pour Erdogan, selon l'universitaire turque et britannique, Ersa Özürek.

"Erdogan fait appel à leur émotion particulièrement aux plus pauvres et marginaux. Il leur envoie un message: quand les gens ne font pas attention à vous, s'ils ne veulent plus de vous, la Turquie sera toujours là", constate cette universitaire. "La Turquie est forte avec grand leader. Et je suis ici pour vous": dans ces élections, beaucoup de personnes ont eu le sentiment que Erdogan avait besoin d'eux."

Les messages portés par l'AKP fonctionnent donc bien en Belgique. Car cette communauté est aussi très homogène. Les Turcs de Belgique viennent majoritairement de la région d'Emirdag. Une ville dans une région rurale qui est l'un des bastions des conservateurs de l'AKP. Au contraire, en Grande Bretagne où les Turcs sont divisés en plusieurs communautés, le président turc est arrivé en troisième position.

Mais aujourd'hui et jusqu'à l'élection du Parlement turc dimanche prochain, plus question de parler politique. Place aux sport et aux Diables Rouges comme nous y invite Emir Kir.

An der Mediathéik:

Europa Aktuell / / Danièle Weber
Lauschteren

Méi zum Thema

Mevlüt Çavuşoğlu a Federica Mogherinibei Pressekonferenz
Europa

D'Tierkei als EU-Land, ass dat haut nach realistesch? D'Verhandlunge sollen ofgebrach ginn, soen eenzel Memberlänner. D'tierkesch Regierung fuerdert awer, et sollten nei Kapitelen opgemaach ginn.

Tierkei
Conseil de l'Europe

Wéi steet et mam Respekt vu Mënscherechter a Rechtsstaat, déi den Europarot am Prinzip soll garantéieren? D'Fro stellt sech no den Entwécklungen an der Tierkei a méi nach fir aner Memberstaaten.

Programm

Dossieren

  • Chamberwahlen 2018

    De 14. Oktober gëtt eng nei Chamber gewielt. De radio 100,7 bericht iwwer d'Kandidaten an d'Enjeue vun dëse Wahlen.

  • Dateschutz

    De 25. Mee trëtt an der EU en neit Dateschutzreglement a Kraaft. Wat bedeit dat fir d'Bierger an d'Betriber? A wat ännert wierklech? Detailer an eisem Themeschwéierpunkt.

Communiquéen

  • Une nouvelle application mobile « radio 100,7 »

    radio 100,7 vient de lancer sa nouvelle application pour appareils mobiles. L'appli, simple à installer et facile à utiliser, permet d'écouter le programme de la radio 100,7 en direct et en différé en puisant dans la médiathèque de la radio. 

  • Yann Logelin, nouveau chef de la programmation à radio 100,7

    radio 100,7 annonce la nomination de M. Yann Logelin au poste de chef de la programmation. Yann Logelin prendra le relais de M Claude Mangen qui, après 25 ans à ce poste, assumera la direction du Mierscher Kulturhaus à partir du 1er novembre 2018.

Iwwert eis

De radio 100,7 ass deen eenzegen ëffentlech-rechtleche Radio zu Lëtzebuerg. E proposéiert Programmer op Lëtzebuergesch mat engem Fokus op Informatioun, Kultur, Divertissement a mat Akzent op d’klassesch Musek.

Weider liesen