Littérature La valse des prix littéraires français

Toute cette semaine, les grands éditeurs français vont tenter de dominer les podiums de la saison des prix littéraires. Au-delà du prestige et à la clef: une première place des ventes quasi assurée. Cela commençait dès ce lundi avec le Goncourt. Un juteux marché dans une industrie fragile.

Sofia Aouine (Paris) / cbi

Bicher

La traditionnelle valse aux prix littéraires avec ses drames, ses scandales et ses joies est lancée depuis le début de la semaine et durera dix jours. Lundi, le bal fut ouvert avec la remise du plus prestigieux des prix: le Goncourt décerné depuis 1903. Historiquement controversé, pour avoir célébré notamment Proust, Malraux, Romain Gary par deux fois, ou Michel Houellebecq plus récemment, mais oublié aussi des symboles des Lettres Françaises comme Céline, Camus, ou Le Clézio.

Le Goncourt, c'est le Gral de la reconnaissance littéraire pour tout auteur, mais surtout un formidable accélérateur de carrière. Avec, le plus prestigieux des prix littéraires du monde francophone (une sorte de Servais des Servais pour le Grand-Duché). Le lauréat voit son livre accéder à une renommée internationale et des ventes stratosphériques.

Le gagnet du Goncourt Jean Paul Dubois. Photo: picture alliance/Michel Stoupak/NurPhoto

Cette année l'heureux élu s'appelle: Jean Paul Dubois et son "Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" chez L'Olivier a emporté par six voix. Contre quatre pour le "Soif" d'Amélie Nothomb au jury de Bernard Pivot. "On ne mérite jamais le Goncourt on a la chance de l'avoir ". C'est par cette phrase que le lauréat du Goncourt, en toute modestie, qui dans son œuvre profondément humaine a toujours célébré les perdants magnifiques et autres anti-héros a encaissé le classique un maigre chèque de dix euros, qu'il faut mieux encadrer que dépenser selon la légende.

Mais n' y voyez pas une maigre consolation car avec les hommages, une manne financière exceptionnelle, s'offre à lui. Les Éditions de l'Olivier pour qui c'était le premier Goncourt a une année faste à venir, puisque les imprimeries tournaient déjà à plein régime à peine le lauréat couronné. Et il se murmurait que Le Goncourt de Jean-Paul Dubois est à ce jour déjà réimprimé à 230.000 exemplaires et le Renaudot de Sylvain Tesson chez Gallimard réimprimé à 150.000.

Des chiffres et peu de lettres

Les ventes en moyenne pour un grand prix littéraire français d'automne sont: pour Le Goncourt de 367.000 exemplaires, le Renaudot environ 220.000 pour un Femina de 85 000, et un Interallié, 47.000.

Cependant malgré des chiffres qui donnent le tournis, les maisons d'édition dont les lauréats deviennent certes des best-sellers voient depuis quelques années, leur chiffre baisser. Dans un marché de l'édition assez morne en cette rentrée 2019, qu'en sera-t-il à la fin de l'année prochaine?

Couacs et scandales: Où sont les écrivaines?

Autre prix, autres histoires. Quelques minutes après chez Drouant, le traditionnel Renaudot est prononcé. Pas avide de scandales en tous genre, cette année le Renaudot n'y manque pas. Accusé l'an dernier d'avoir sélectionné un roman auto-édité chez Amazon, disparu, il est vrai, de la sélection finale. Cependant, le scandale arrive par le Renaudot Essai donné au critique Éric Neuhoff pour son essai "Cher cinéma français". Taxé de beauf et misogyne pour ces descriptions physiques de grandes actrices françaises, le prix fait encore parler de lui à la manière négative.

Hier, c'était le jury féminin du Prix Fémina qui a décerné au talentueux Sylvain Prudhomme pour son livre "Par les routes" chez l'Arbalète/Gallimard, le Prix du roman Fémina. Malgré la qualité de l'ouvrage, l'opinion s'emballait déjà en fin d'après-midi car aucun des lauréats cités n'est une femme. Le Goncourt a couronné par exemple seulement, 9,5 % de femmes depuis sa création en 1904, l'Intérallié 9 %, le Renaudot 17 %. Mais demain, malgré les couacs et les scandales, la valse continue, et les jurés du fameux prix Décembre vont peut-être couronner une femme?

Le bal, devrait en tous cas se clôturer avec le Goncourt et Renaudot des Lycéens, très prescripteurs en termes de ventes et qui seront remis tour à tour, le lundi 14 novembre.

An der Mediathéik:

Chronik / /
Lauschteren

Méi zum Thema

Sex Machina
Sexualität

Was wäre, wenn du mit deinem Sextoy kommunizieren könntest? Was macht der Einzug der Sex-Technologie ins Schlafzimmer mit unserer Sexualität? Fragen, die Sophie Wennerscheid in ihrem Buch "Sex Machina" aufgreift.

Programm

  • Papperlapop - Itasca

  • On air

    The Benny Brown Show

  • Notturno

  • Notturno

  • Virum Dag

Net verpassen

Dossieren

  • Affär Traversini/Dieschbourg

    De Roberto Traversini ass als Buergermeeschter an Deputéierten zeréckgetrueden. Hannergrond sinn Autorisatioune fir d'Aarbechten un engem Gaardenhaischen an d'Fro, ob hie bevirdeelegt ginn ass.

  • Kuriositéiten aus der Lëtzebuerger Sprooch

    Si oder hatt? Zwee oder zwou? Domat oder domadder? Lëtzebuergesch ass och fir Mammesproochler net ëmmer einfach. Mir ginn der Saach op de Fong.

Iwwert eis

De radio 100,7 ass deen eenzegen ëffentlech-rechtleche Radio zu Lëtzebuerg. E proposéiert Programmer op Lëtzebuergesch mat engem Fokus op Informatioun, Kultur, Divertissement a mat Akzent op d’klassesch Musek.

Weider liesen